Menu
Method in the Madness – Édito
6 / 52

Édito

Le sens de notre action, notre vision du développement est peut être la raison pour laquelle travailler avec nous serait une bonne idée.

Dans nos métiers, nous négligeons trop souvent la réalisation de notre site web. Même si nous sommes conscients qu’il s’agit de notre premier point de contact avec un éventuel client et que, dans l’absolu, nous disposons des compétences pour nous en occuper, nous sommes souvent pris par la dictature de l’instant et du fameux projet « qu’il faut finir à tout prix dans les plus brefs délais ».

Lorsque nous avons créé l’entreprise, j’avais construit rapidement un site plaquette à partir d’un thème « prêt à l’emploi » parce que l’expérience m’avait déjà enseigné que le coup du site dynamique que juré, promis, on va mettre à jour au fil du temps et bien cela ne fonctionne pas.

C’est comique quand même, c’est un peu comme si Pierre Hermé devait ramener un gâteau à la maison et qu’il utilisait une préparation toute faite de chez Alsa parce qu’il n’avait pas le temps de s’en occuper. Alors pour cette fois ci je me suis dit : faisons-le sérieusement.

Pourquoi ? Parce que j’avais des choses à dire et à expliquer sur les raisons de ce site, aussi bien sur sa forme que sur le fond.

Sur la forme, j’avoue que j’en ai soupé des sites plaquettes mono-pages et de leur verticalité monotone. J’avais envie d’offrir un écrin à nos projets, qui sont aussi ceux de nos clients, d’offrir un certain contenu pour expliquer un peu plus ce que nous avons fait et d’avoir un certain plaisir de lecture à feuilleter l’ensemble. C’est ce que vous avez actuellement sous les yeux, un objet qui ressemble à un magazine dans un site web. Adieu la verticalité, bonjour l’horizontalité.

Mais surtout, parlons du fond. Cela fait maintenant presque plus de vingt ans que j’ai fait de l’écriture d’applications ma profession. Ma carrière avait en fait commencée lorsque j’avais 14 ans et qu’un type avait débarqué dans le club informatique où je trainais souvent. Il était persuadé d’avoir trouvé une méthode pour gagner au loto et il voulait quelqu’un capable de lui coder l’application qui allait lui sortir les 6 bons numéros. J’ai passé mon été là-dessus, et j’ai gagné suffisamment d’argent à l’époque pour me permettre de m’acheter un Amiga 1200 flambant neuf. Lui, je ne sais pas s’il a réussi dans son entreprise, j’avoue que je ne me suis pas abonné à un magazine sur les Yacht de luxe pour voir si sa photo ne passait pas sur un beau 40 mètres.

De cette époque je me souviens du plaisir d’écrire du code, encore intact à ce jour, mais surtout du fait qu’il était décuplé par la réponse à un besoin réel, à la perspective d’être réellement utile.

Ce plaisir nous l’avons toujours. Nous sommes là avant tout pour répondre à un besoin exprimé et s’appuyer sur notre expérience pour choisir les bonnes technologies et la bonne matérialisation du projet. Le tout en gagnant honnêtement notre vie.

Sur ce dernier point notre vision est simple, elle est d’ailleurs détaillée dans les pages qui suivent ; nous vous faisons payer le temps passé sur votre projet, ni plus ni moins, tout en essayant de vous donner des perspectives sur le temps nécessaire pour le réaliser.

Gardons à l’esprit que la création de logiciel est un processus organique où rarement le résultat final correspond à l’image que nous avions au départ. Un processus inadapté, comme on le voit trop souvent, risque juste de construire une relation conflictuelle entre développeur et client et au final, c’est le projet qui en subit les conséquences.

Tout cela pour dire que vous tenez à présent au bout de votre pointeur souris, un condensé de notre activité sur les 5 années à ce jour d’activité de notre entreprise et que, oui, j’en suis fier.

Stéphane Becker,
CEO, Method in the Madness

Facebook Twitter GitHub LinkedIn Website Swipe Left or Right